Et si on pouvait tout changer : ré-écrieriez-vous votre passé ?

 

Il n’y a pas très longtemps, j’étais perdue dans mes pensées. Je revivais des moments de ma vie, je me demandais pourquoi je n’avais pas fait ci ou dit ça à tel moment. Et j’imaginais la vie que j’aurai pu avoir si j’avais fait d’autres choix. Ma vie aurait-elle été très différente ? Qu’est ce que ça aurait changé ? Et puis d’un coup, j’ai réalisé que je n’avais pas forcément envie de tout changé. Pourtant tout est lié. 

 

L’effet papillon

Vous avez sûrement entendu parler des réactions en chaîne, de l’effet papillon ou des univers parallèles. Ce sont autant de versions d’une même phénomène : l’idée que notre vie pourrait être bouleversée par un seul changement. Il suffirait de changer un détail pour que toute la suite de l’histoire soit différente. On peut souvent être tenté de réécrire l’histoire. On aurait envie de changer la réponse qu’on a donné à quelqu’un, de faire un choix différent, de prendre un autre chemin dans la vie. Et encore plus, on voudrait pouvoir voir la suite de l’histoire à l’avance. Ce serait tellement pratique de voir la suite du film en fonction des différents choix de scénario. 

 

 

Pour ma part, je pense souvent à ce garçon. A la façon dont je lui ai répondu. Est-ce que ça aurait tout changé si je lui avais répondu autrement ? Et est-ce que si j’avais choisi ce stage plutôt que celui-là, où en serais-je aujourd’hui ? Et si j’avais choisis d’autres mots et une autre façon de dire les choses pour m’opposer à cette amie, où en serions-nous aujourd’hui ? Et si j’avais coupé court à cette relation au lieu d’espérer pendant des mois, qui aurais-je à mes côtés ? Ces décisions étaient peut-être les bonnes ou les mauvaises décisions. Dans un autre scénario, j’aurais pu prendre de meilleures ou de pires décisions. 

 

Choisir sa vie

Ce serait peut-être trop facile de pouvoir revenir en arrière et changer les choses. Je crois qu’on prendrait moins le temps de réfléchir à nos décisions. On serait tenté de se dire que de toute façon, on n’a rien à perdre : au pire, on reviendra en arrière et on changera les choses. Et puis surtout, je pense sincèrement que le passé nous donne les outils pour nous construire mais que tout reste encore à faire. Dans la vie, on prend des bonnes et des mauvaises décisions, c’est le jeu. On ne peut pas gagner à tous les coups. La vie nous malmène parfois, qu’il s’agisse de la suite de nos choix ou non. Mais chaque situation nous apporte quelque chose, chaque expérience nous apprend une leçon. C’est aussi une forme de richesse. C’est en faisant des erreurs qu’on apprend. Si tout était facile, on ne retiendrait pas les leçons de nos erreurs et on ne deviendrait pas meilleur avec le temps.

 

 

Si j’avais poursuivi cette relation, j’aurai pu rencontrer quelqu’un d’autre et je n’aurai pas été célibataire en avril 2014. Si j’avais accepté un autre stage, je n’aurais pas rencontré Monsieur. Je n’aurai pas la vie que j’ai aujourd’hui. Si j’ai vécu des moments compliqués au travail, des déceptions amoureuses, des amitiés douloureuses et des échecs, ce sont autant de choses qui m’ont amenée à devenir ce que je suis aujourd’hui. Le bonheur se fabrique au quotidien, en prenant des risques. Certaine marches sont plus facile à monter que d’autres mais c’est aussi comme ça qu’on savoure le bonheur en arrivant en haut. 

Nous sommes le résultat de nos choix et de nos décisions. Nous sommes là aujourd’hui parce que nous l’avons décidé. Alors on ne peut pas changer le passé mais on peut choisir son futur. On ne peut pas réécrire l’histoire mais on peut écrire chaque nouvelle page de son histoire. Et surtout, ça ne sert à rien de penser à ce qui nous manque ou qu’on aurait pu avoir. L’essentiel, c’est de savourer ce qu’on a. 

 

 

 

 

7 commentaires pour “Et si on pouvait tout changer : ré-écrieriez-vous votre passé ?

  1. Je ne vis pas du tout dans le passé (je vis dans le futur, ce qui n’est guère mieux). Pour moi, le passé m’a construite, il fait de moi ce que je suis, et il est porte bien son nom : il est passé. Le passé est dépassé, c’est fini, on ne revient pas dessus, et ce n’est pas grave. Je ne suis pas du tout attachée au passé, j’ai d’ailleurs relativement peu de souvenirs… Je ne voudrais pas changer mon passé, d’ailleurs je ne saurais même pas quoi changer…

    1. C’est peut-être la meilleure solution pour ne pas vivre de regrets. Mais il faut toutefois savoir retenir les leçons du passé 😉

      1. Oui, c’est vrai ! Il ne s’agit pas de foncer tête baissée dans les mêmes erreurs ! (mais moi je ne fais jamais d’erreurs, voyons :P)

  2. Merci pour cet article. Il est très difficile de prendre la décision parfaite à chaque fois. Avec le recul, il y a bien de situations où j’aurai aimé prendre une autre décision. Mais le choix que j’ai fait m’a conduit jusqu’ici, alors difficile de dire avec certitude que j’aimerai changer le passé.

    Aujourd’hui, je reste convaincue que je prends la meilleure (je ne dis pas parfaite) décision en fonction de mes objectifs actuels et des informations dont je dispose à cet instant. Je pourrais toujours ajuster les voiles en cour de route 😉

    1. On ne peut jamais prendre la décision parfaite. Mais on peut viser la décision optimale en fonction des données dont on dispose à ce moment là 😉 Et comme tu le dis, il faut faire preuve de flexibilité pour s’adapter au fil de l’eau !

  3. Très beau texte. Je me pose souvent la question en ce moment, l’effet de la quarantaine peut-être, un petit bilan. Mais ça me rend triste de penser au passé. Alors je me dis : « ma vie est ce qu’elle est car c’est comme ça ». Et le futur m’angoisse alors j’essaie de profiter de l’instant présent même si le présent n’est pas toujours au beau fixe. On dit toujours qu’on est maître de sa vie mais ce n’est pas totalement vraie à mon sens. Bonne journée.

    1. On est le maitre de sa vie car on est responsable des décisions qu’on prend. On ne contrôle pas tout et il y a parfois des imprévus, mais on est libre de décider ce qu’on en fait et quelle réaction on a.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.