Garde-robe capsule : l’idéal pour gagner de la place et de l’argent !

 

C’est une première sur ce blog, aujourd’hui, on va parler de mode ! Je n’ai encore jamais écrit d’article sur ce sujet car je ne suis pas spécialement concernée par la question et je ne me considère pas comme légitime. J’aime les jolis vêtements, faire du shopping et avoir des tenues dans lesquelles je me sens jolies mais comme tout le monde. Je ne suis pas du tout au fait des tendances (que je suis d’ailleurs souvent avec plusieurs mois de retard). Je n’ai pas spécialement de budget consacré au shopping et loin de moi l’idée d’aller shooter des looks. Mais. Comme beaucoup de filles, j’ai un léger souci avec ma garde-robe. Elle déborde. De fringues que je porte peu ou pas. Il me fallait une solution. Et je l’ai trouvé avec le concept de garde-robe capsule.

 

Une garde-robe capsule ? C’est quoi ça ?

Ca n’a rien de révolutionnaire mais on n’y pense souvent pas. C’est tout simple : il s’agit d’une penderie optimisée. Elle ne contient pas de superflu et tous les vêtements qui s’y trouvent sont là pour une bonne raison. Exit les fringues qu’on garde « au cas où » / »ouai mais ptet qu’un jour » / « pour le moment j’aime pas mais la mode c’est cyclique ». L’idée c’est d’avoir un nombre restreint de pièces, que vous adorez porter et que vous pouvez mixer entre elles facilement. Avec cette méthode, en ouvrant les portes de votre placard, vous n’avez plus ce réflexe de « bon sang je n’ai rien à me mettre! ». Les vêtements que vous avez sous les yeux vous plaisent tous, vous vous sentez bien et jolie dedans, ils sont faciles à assortir. Vous pourriez presque vous habiller dans le noir sans regarder ce que vous piocher (j’ai dis presque…)! 

Pourquoi c’est top ? Et bien déjà vous gagnez du temps à plusieurs niveaux. Ca commence avec le shopping. Fini les heures perdues à baver sur des pièces repérées au fil des rayons. Quand vous allez faire du shopping, vous savez ce que vous cherchez précisément, ce qui est dans vos moyens et ce qui vous sera utile. Votre shopping devient utile et efficace ! Ensuite fini les heures perdues à aménager, réaménager, trier votre garde-robe. Vous avez une quantité de vêtements et d’accessoires raisonnable. Vous pouvez les voir tous en même temps et considérer la chose dans son ensemble. C’est aussi un gain de temps au moment de vous habiller ou de faire une valise. En effet, vous choisissez facilement vos vêtements et il n’y a presque pas de mauvaises combinaisons. 

 

 

Cette méthode est aussi une fabuleuse source d’économies, au sens financier du terme. Vous allez arrêter d’acheter des vêtements sur un coup de tête. C’est le genre de fringues que vous croisez au détour d’un rayon. Vous vous dites « aller pourquoi pas, c’est pas cher / en soldes / sympa / différent de ce que je porte d’habitude ». Les achats impulsifs, achats inutiles, achats « je jette l’argent par les fenêtres ». Il n’y a aucun mal à acheter des vêtements hein ! Mais combien de fois je m’en suis voulu d’avoir acheté trop vite et de voir ces vêtements relégués au fond de mon placard…

 

Comment faire ?

Il existe sûrement des méthodes « officielles » mais pour ma part, j’ai fait tout simple. J’ai utilisé un tableau. J’y ai fait la liste des vêtements que je porte spontanément, que j’aime mettre, dans lesquels je me sens bien. Je les ai classé en différentes catégories : tops, pulls, pantalon, robe, jupe. J’ai ensuite répartis ces vêtements pour former des tenues (un haut + un bas). Connaissant bien ma garde-robe ou du moins ces vêtements là en particulier, c’est très facile. Je sais ce que je porte habituellement ensemble, ce qui s’accorde sans problème. Je me suis fixée une base de 10 tenues. Elles sont modulables (un haut peut aller avec plusieurs bas et inversement), parce qu’il faut aussi inclure les robes et jupes et surtout parce que c’est largement suffisant pour moi !

 

 

 

Une fois ce tableau fait, j’ai pu voir où il y avait des vides. C’est à dire là où je n’avais pas de pièce pour finaliser une tenue. A noter que j’aurais pu aller piocher dans une autre tenue pour compléter certaines. Mais je voulais faire les choses progressivement et avoir quand même du choix. Je n’aime pas trop avoir l’impression de porter tout le temps la même chose. Ces cases vides, c’était des pièces à acheter potentiellement dans les prochaines semaines / mois si je croisais quelque chose qui correspondait. Cela m’a permis deux choses. J’ai réalisé que j’avais besoin de très peu de choses dans ma garde-robe et avoir une liste de courses. J’ai complété ces cases (en jaune sur le tableur au dessus) avec des idées de pièces qui conviendraient.

A partir de là, puisque vous savez ce que vous cherchez, c’est très facile. Si l’envie vous prend d’aller vous balader sur des sites d’achats en ligne (ça nous arrive à toutes), vous cherchez quelque chose de précis. Idem si vous allez en magasin. Puisque vous savez ce que vous cherchez, vous pouvez anticiper et donc comparer des prix, chercher LE modèle parfait. Ca vous laisse le temps de la réflexion. Le jour où vous intégrer une nouvelle pièce à votre dressing, c’est un nouveau vêtement chouchou qui va s’intégrer parfaitement au reste !

 

Pour aller plus loin !

Depuis que j’ai mis en place ce système, j’ai acheté très peu de vêtements. J’ai profité des soldes d’hiver pour rééquilibrer mon dressing et faire un énorme tri (le déménagement était l’occasion parfaite). Depuis, aucune envie shopping. Ca va sûrement revenir avec le changement de saison et le passage au dressing d’été. Mais quand je vais dans les magasins,  j’ai remarqué que je vois surtout beaucoup de bazar. Je crois que mon esprit est conditionné à faire rentrer « dans des cases » et comme je cherche quelque chose précis (ou justement, je ne cherche rien), tout cet étalage me parait superflu. Pourtant, je ne suis pas spécialement dans une démarche minimaliste, consommation responsable, etc.

 

 

Cependant, pour celles et ceux que ces démarches intéressent, c’est un super moyen d’y parvenir facilement. Libre à vous de placer le curseur du nombre de tenus et les conditions d’achat comme vous le souhaitez. Pour aller plus loin, certain(e)s pratiquement également le principe de « One in, one out ». Pour ma part, si j’achète un nouveau vêtement, c’est qu’il me fait envie depuis un moment. Et je vais veiller à ce qu’il s’assortisse avec quelque chose que j’ai déjà ou alors avec un autre vêtement que j’ai très envie/besoin d’acheter. Ma garde-robe reste ainsi cohérente, facile à porter et économique ! A chaque pièce que vous achetez, ça signifie qu’une pièce sort de votre dressing. Il y a pas mal d’articles sur la blogosphère si vous voulez creuser. 

 

Ce système, ça vous parler ? Et votre dressing, il ressemble à quoi ?

 

 

 

 

6 commentaires pour “Garde-robe capsule : l’idéal pour gagner de la place et de l’argent !

  1. C’est génial! Ca m’était jamais venu à l’idée de faire un excel pour mes vêtements, ahah!
    Pour ma part, je fais très régulièrement du tri et j’ai appris à vivre avec un minimum (vivent les déménagements tous les 6 mois woop woop)

    1. C’est un peu une déformation professionnelle ^^ Dès que j’ai besoin de faire un tableau clair ou une suite de calcul, j’ouvre excel. C’est beaucoup plus pratique que beaucoup de choses !
      Les déménagement successifs m’ont aussi bien aidée à faire du tri !

  2. Quand j’étais ado, ma mère me disait « est-ce que tu en as besoin ? » et « avec quoi tu vas le porter ? » à chaque fois que je lui réclamais un vêtement. Ça m’énervait un peu, mais avec le recul, je lui suis reconnaissante car je n’achète presque jamais quelque chose si la coupe / la couleur / le motif ne va pas avec au moins deux ou trois vêtements que j’ai déjà. Pareil pour les chaussures, j’ai pris l’habitude dès l’enfance d’en avoir peu et qui aillent avec tout. Ça peut paraître un peu austère, mais en fait, je trouve que ça donne une grande liberté car on dépense moins et on s’habille facilement puisque tout va ensemble 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.