A vous lire #19 Jamais plus, le coeur ou la raison

 

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique lecture. Vous l’aurez sûrement remarqué mais je donne plus de place aux articles lecture ces derniers temps. Lire est un vrai plaisir pour moi et j’ai toujours une lecture en cours. Ca me donne d’autant plus envie de vous en parler. Donc aujourd’hui, je vous livre ma chronique de Jamais plus de Colleen Hoover.

 

En quelques mots

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? 

Jamais plus, c’est avant tout une histoire d’amour, celle de Lily et Lyle. On assiste à leur rencontre, un peu particulière, à la façon dont leur histoire va commencer. On voit la vie faire tout son possible pour les réunir. L’histoire fait sourire, on attend la suite, on rêve de la même chose. Mais Jamais plus, c’est aussi le récit de la violence conjugale, de comment celle-ci s’immisce dans le quotidien. Tout d’un coup, il se passe un petit quelque chose qui fait tout basculer. Le doute s’immisce. Et puis ça se reproduit encore. Et encore. Jusqu’à la fois de trop…

Au centre de l’histoire, il y a Lily. C’est une jeune femme très attachante. L’histoire est racontée depuis son point de vue. Chaque péripétie illustre sa force de caractère, ses valeurs et ses principes. On suit aussi forcément ses sentiments et leur évolution. Elle a été façonnée par ses relations avec les autres. A l’origine de tout, il y a ses parents. Son père, violent avec sa mère, un peu soumise. Pour s’évader de ce couple qui est loin d’être un modèle, elle se réfugie auprès d’Atlas. Leur amitié représente pour tous les deux un piliers. 

 

 

La relation entre Lily et sa maman est touchante. Lily se sent le devoir de protéger sa mère. Elle ne comprend pas pourquoi sa mère ne s’est jamais opposée à son père. La rancoeur vis à vis de son père est toujours présente, et son comportement reste toujours dans un coin de sa tête. Cette relation mère-fille joue un rôle important dans l’histoire, en filigrane. 

 

Mon avis

Jamais plus ne m’a que moyennement convaincue. Vous connaissez mon avis sur les romances pour jeunes adultes. Colleen Hoover est un auteur que je sors du lot. Ces romans sont généralement plus travaillés, les personnages plus réfléchis et les intrigues un peu éloignées des clichés qu’on lit ailleurs.  Mais là je reste un peu sceptique. 

ll y a des maladresses dans l’écriture, dans le scénario. On voit l’intrigue se dessiner et l’auteur tente de ne pas dévoiler tout le contenu de l’histoire tout de suite. Mais pour ça, certaines situations doivent rester ambiguës, interprétables. Et de ce fait, les réactions de Lily sont parfois un peu improbables. Ou du moins, on peut les trouver exagérées. Malgré tout, la fin est la meilleure selon moi. On n’est pas dans le cliché du « et ils finirent heureux ». La morale de l’histoire va au delà du simple roman. Il y un vrai message qui est particulièrement fort selon moi. 

 

 

Si on passe sur les petites maladresses et certains passages moins réussis, on obtient tout de même une lecture agréable, qui change de l’ordinaire. Si vous recherchez une lecture qui fait réfléchir sans pour autant tomber dans le drame, ce livre peut vous convaincre. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.