Faire confiance est une preuve de courage, être fidèle est un signe de force.

 

Il y a quelques jours, j’ai découvert que j’avais fait confiance à quelqu’un et que je m’étais trompée. La confiance était instaurée entre nous et cette personne a choisi de tout remettre en question, aussi bien la confiance qu’elle avait en moi que la confiance que j’avais placé en elle. Si au début j’en ai été attristée, c’est ensuite la colère qui a pris le dessus. Et puis avec le recul, c’est surtout un détachement tranquille. Mais cette histoire m’a tout de même inspirée cet article. 

 

“Avoir la confiance de quelqu’un est un compliment plus important que d’être aimé.” Georges MacDonald

La confiance est quelque chose de très important pour moi. Elle est indispensable à mes yeux pour bâtir une vraie relation avec quelqu’un. Sans elle, il y a toujours une sorte de réserve, il reste une barrière qui empêche une communication pleine et épanouie. C’est cette croyance en l’autre, qui permet de se confier, de s’ouvrir à lui. C’est savoir qu’on peut se fier à l’autre, qu’il n’y a pas de tromperie ni de faux-semblant. 

Accorder sa confiance à quelqu’un c’est comme lui faire un cadeau. On lui remet un petit bout de soi, c’est une part de sa personne qu’on lui confie. A chacun d’entre nous de mériter ce présent de la part de quelqu’un. J’aime voir la confiance comme un petit cristal qu’on offre à l’autre pour que les aventures communes et le vécu le transforment, pour qu’il gagne en brillance et en valeur. Mais à l’image d’un cadeau, la confiance ne se réclame pas. Ca se mérite. chacun doit faire ses preuves pour la recevoir et surtout l’entretenir. On dit souvent que dans la vie, rien n’est acquis. Et je crois qu’en la matière, c’est encore plus vrai.

 

“Faire confiance est une preuve de courage, être fidèle est un signe de force.” Marie von Ebner-Eschenbach

Si la confiance compte beaucoup pour moi, j’accorde grande importance à celle qu’on me donne et qu’on place en moi. J’en prends soin comme un petit bout de moi. Je suis fidèle à mes engagements et aux personnes à qui j’ai accordé écoute et confidences. J’abhorre l’idée de décevoir quelqu’un, de le tromper sur ce que je suis et ce qu’il peut attendre de moi. C’est surement pour cela que je ne supporte pas les faux semblants et que je ne sais pas jouer un rôle. Je me livre tel quelle et je ne sais pas faire autrement. On lit en moi comme dans un livre ouvert. 

Pourtant, paradoxalement, je crois peu en moi. Je doute vite de mes choix, j’ai souvent peur de perdre l’affection des autres. C’est peut-être pour ça que je fais mon maximum pour être digne de leur confiance, être à la hauteur de ce qu’ils ont placé en moi. Lorsque le doute survient, je doute surtout de moi, je me remets en question immédiatement. Le problème vient forcément de moi, c’est moi qui ai commis un erreur. Je crois qu’avoir confiance en soi demande presque plus de courage que de faire confiance aux autres. 

 

 

“Il faut avoir confiance dans les surprises de la vie.” Jean-Philippe Blondel

Avec autant de bonnes intentions, je me suis faite avoir. Forcément… J’ai été déçue, certains ont abusé ma confiance, d’autre n’ont tout simplement pas compris la valeur du cadeau que je voulais leur faire. Avec d’autres, j’ai voulu croire que le ton était aux confidences et que je pouvais me livrer sans peur. Quand je tisse une relation avec quelqu’un, que je décide d’aller plus loin que les échanges de courtoisie, la confiance entre en jeu. Je pars du principe que je baisse un peu ma garde et que l’autre peut en faire autant. A partir de là, les échanges, les confidences, les moments partagés à deux tisse petit à petit une relation bienveillante, avec respect et confiance mutuelle. Mais visiblement, tout le monde ne voit pas les choses comme ça. 

Malgré tout, il faut savoir faire confiance. Chaque nouvelle relation est un nouveau départ. Sans être trop naïf, chaque personne qui croise notre route doit pouvoir avoir sa chance. J’ai beau avoir été déçue, je crois que j’aborde chaque nouvelle aventure avec un oeil neuf. Même si certaines personnes n’ont pas été à la hauteur, je veux continuer à faire confiance parce que j’ai eu aussi beaucoup de belles surprises. 

 

« Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir ». Jean Jaurès

A toi qui m’a déçue : je t’ai fait confiance, je t’ai raconté beaucoup de choses, tu as choisi de croire les histoires des autres. Tu as choisi de piétiner notre relation, de considérer que deux ans d’amitié, ça ne valait rien et que la première histoire racontée avait plus de valeur que ça. En retirant ta confiance comme ça, sans même écouter ma version, c’est me manquer de respect. Et pour te venger de quelque chose que je n’avais pas fait, tu as décidé de me raconter certaines choses. Peut-être pas pour me faire du mal, pourtant c’est ce que tu as fais.

Et j’ai vu ton autre visage. Celui qui crache sur les autres, celui qui se permet de porter des jugements et de dire des choses qui ne se disent pas. J’ai vu le visage de la fille jalouse qui a besoin de rabaisser les autres pour garder la face. Et putin ça m’a fait mal. Ca m’a mise en colère. Mais au final, je crois que c’est aussi bien. Aucun regret que notre histoire se termine là. Ca aura duré 2 ans. Et puis ça se termine, c’est une page de ma vie qui se tourne dans son ensemble, sans regarder en arrière. C’était bien, il y a eu des bons moments, mais c’était un moment d’amitié. Le contexte a aidé et puis voilà. Sans ce contexte, on n’aurait pas été amies. Alors je ne retiens que le positif, l’opportunité et les bons moments que cela a permis.  

 

 

 

 

 

2 commentaires pour “Faire confiance est une preuve de courage, être fidèle est un signe de force.

  1. Ce genre de moment fait toujours mal, mais comme tu dis, conservons les bons moments passés et tournons nous vers l’avenir et les gens qui en valent vraiment le coup.
    On ressent ta colère en te lisant, j’espère que ça va mieux maintenant =)

    1. J’ai été très en colère. Mais je suis passée à autre chose. Je n’ai pas envie de revoir cette personne mais je ne ressasse plus, je n’y pense pas… donc je dirai que ça va ^^

Laisser un commentaire