Toulouse, le début d’une nouvelle vie : je vous dis tout !

 

Je vous l’avais annoncé dans mon bilan de 2017, d’ici quelques semaines maintenant, nous déménageons à Toulouse ! Un grand projet pour nous et surtout un grand changement dans notre vie ! Mais comment en sommes nous arrivés à faire ce choix ? Pourquoi ? Comment s’organise-t-on quand on part vivre à 700km ? Aujourd’hui j’ai envie de vous en dire un peu plus !

 

Le choix d’une autre vie

Avant toute chose : commençons par le début. Pourquoi faisons-nous le choix de quitter Paris ? Comme je vous l’avais dit, j’ai plus ou moins toujours habité en région parisienne. Depuis toute petite, je vis dans un appartement, je prends les transports pour à peu près tout. Si je mets moins de 45min en transports pour aller au boulot, je suis la plus heureuse. Courir dans les couloirs du métro, constater la mauvaise humeur des gens et payer 1600€ pour un 60m² en dehors de Paris, tout ça c’est mon quotidien. 

Et depuis quelque mois, ce quotidien, je ne le supporte plus. J’ai envie d’air, envie d’espace. Je veux pouvoir reprendre le cheval sans faire 45min de route ou payer un rein tous les mois. Je veux arrêter de perdre du temps et de l’argent pour rien (dans les transports, dans un loyer, …). Et surtout, je n’ai plus rien qui me rattache ici. C’est comme ça que moi, la parisienne depuis toujours qui n’imaginait pas quitter la capitale il y a encore 5 ans, j’ai eu envie de prendre le large. 

Décider de partir en province, c’est un projet de couple. Je l’ai souvent répété ces dernières semaines, c’est une décision que nous avons pris à deux et qui s’inscrit dans ce que nous construisons pour l’avenir. Je n’aurais sûrement jamais osé quitter Paris seule, m’aventurer dans une autre ville et une autre vie sans lui. Toulouse, nous l’avons voulu et choisi à deux. C’est une étape de plus, et pas des moindres dans la construction dans notre famille, en espérant lui donner le meilleur. Monsieur a grandi en province, à Nantes. Il a connu cette qualité de vie et avait envie d’y revenir. 

 

 

Un cheminement de plusieurs mois

Comme vous vous en doutez, cette décision ne s’est pas prise du jour au lendemain. C’est quelque chose que nous préparons depuis longtemps. Ca fait plusieurs mois, voire plusieurs années qu’on mûrit la question. 

Tout commence en 2015. Ca fait déjà quelques mois que nous sommes en couple. Nous parlons d’emménager ensemble un jour, on s’imagine un futur, on fait des projets. Monsieur me parle de ce qui l’a amené à Paris. Il me raconte que ses attaches sont surtout professionnelles, qu’il a parfois envie de rentrer à Nantes, retrouver ses amis. Et pourtant, quelque chose l’en empêche. Et pourtant Paris n’est pas une finalité. A l’époque, je ne m’étais jamais vraiment posé la question. Mes vies personnelle et professionnelle sont à Paris, ma vie a toujours été là. 

Au fil des mois, je réalise que la province m’appelle. Passer des week-end à Nantes a semble-t-il réveillé quelque chose en moi. Profiter du jardin, avoir la campagne et la nature à proximité, déjeuner au soleil, faire des siestes dans le hamac, profiter des légumes du jardin, savourer les oeufs du poulailler. Tout ça en ayant une métropole à 15 min, c’est quand même très appréciable. On commence à plaisanter en disant « un jour, quand on aura notre maison, avec notre chien et nos poules…. ». On réalise bien vite que sans l’avoir formulé, on voit notre vie ailleurs qu’à Paris. Il y a deux ans nous emménageons ensemble. Et le projet se cristallise petit à petit. 

 

Et puis un jour, la décision 

En février 2017, je rentre d’un déplacement à Cuba. Je m’en souviens comme si c’était hier. On est allés se balader au bord de l’Erdre, Monsieur, mon jetlag et moi. Et puis là, au soleil, je lance le sujet. J’avais besoin d’avancer avec lui, besoin de pouvoir me projeter, de savoir où on allait. On avait déjà avancé sur la question mais on n’avait jamais rien acté. Il n’y avait pas de date, pas de décision concrète. Nous sommes bien ensemble, notre vie commune se fait sans accroc, nous faisons des projets. En quelques mots, ce qui deviendra réalité dans quelques semaines prend forme. Monsieur voyait même ça pour la fin de l’année. Mais pour ma part, c’est un peu rapide. Je veux faire au moins deux ans et demi à mon poste actuel pour avoir une expérience plus significative. Alors on acte début 2018. En janvier, nous lancerons ce projet d’une nouvelle vie. 

 

 

En Avril, nous reparlons de ce projet sur la plage de Deauville. Nous arrêtons la destination : ce sera Toulouse, Mais rien ne se passe jamais comme prévu il parait. Mi 2017, tout s’accélère. Mon boulot devient un fardeau, on décide d’en reparler à la rentrée. A la rentrée, je sens que j’ai besoin de me projeter, chéri s’ennuie ferme aussi. On avance à fin 2017. Au final, au vu des circonstances, ce sera Novembre 2017. 

 

Mais au fait… pourquoi Toulouse ?

Après tout ça, vous allez me dire « ok vous avez décidé de partir mais pourquoi vous avez choisi Toulouse? ». J’en entends d’ici me dire « et Nantes nan » ? Il faut savoir que Toulouse s’est quasi imposée comme une évidence très tôt dans notre réflexion. Ma soeur est partie y vivre pour ses études il y a quelques années, elle a adoré et ça attiré mon attention sur la ville. Mais nous avons quand même pris le temps de mener une réflexion plus poussée et basée sur des « vraies » raisons. 

Avant toute chose, nous faisons l’un comme l’autre des métiers qu’on ne peut pas exercer partout. Ils nous faut des grandes villes. Qui plus est, nous restons des citadins. On voulait forcément habiter au Sud (comprendre en dessous de Paris). Ca nous donne donc comme possibilités : Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, Nice, Lyon.  Montpellier, je n’aime pas du tout cette ville. Marseille ne nous correspond pas du tout et j’en garde un très mauvais souvenir. Nice et son ambiance côte d’Azur, c’est sympa pour les vacances mais j’ai du mal avec la mentalité des gens. Lyon, c’est très sympa mais il n’y a pas la mer. Nantes, on y pense et puis on reste sur cette première intuition qui dit non. Il reste donc Bordeaux et Toulouse. 

 

 

Le choix se fera finalement assez facilement. Toulouse est une grande ville, dynamique, reconnue pour sa grande qualité de vie. Le climat y est très agréable. La montagne et la mer sont à proximité. L’immobilier y est encore abordable et avec notre pouvoir d’achat, nous pouvons trouver la maison de nos rêves. Et puis surtout, Monsieur y a de très belles opportunités professionnelles. Bordeaux est aussi une très belle ville. Mais elle fonctionne énormément en réseaux. L’intégration y est plus compliquée, les prix de l’immobilier flambent et les réseaux routiers sont saturés en permanence. Ce sera donc Toulouse. 

 

Et comment on fait pour changer de vie ?

Mon petit côté chef de projet a clairement pris le dessus. Budget, planning, livrables… To do lists en veux tu en voilà. On avait un plan bien établi depuis le début. Chéri travaille dans un secteur très porteur et il peut trouver du boulot facilement. Donc il devait chercher le premier. Une fois qu’il aura trouvé, je démissionne pour suivi de conjoint, ayant ainsi droit au chômage. Cela me permet de prendre le temps de trouver, moi qui travaille dans un secteur un peu tendu. On prend un appartement en location en arrivant à Toulouse. Cela nous permet de prendre nos marques, de trouver du boulot pou ma part. Et ensuite…

On a donc procédé ainsi. On pensait que ça prendrait environ 3 mois pour qu’il trouve. En cherchant début novembre, ça nous faisait déménager plus ou moins en juin. Sauf qu’au final, ça a pris 15 jours. Entre sa première candidature et sa signature. Oui oui. C’est comme ça qu’on se retrouve à déménager fin mars. Demain quoi.

 

 

Toulouse, cette nouvelle vie qui devient réalité

Pour le moment, nous cherchons donc un logement sur Toulouse. Notre situation un peu particulière nous donne droit à pas mal de choses. De ce fait, quelqu’un cherche pour nous. Nous irons à Toulouse tout début mars pour visiter des appartements, en espérant trouver notre futur nid. Le déménagement est pris en charge par la future société de Monsieur donc autant vous dire que je suis hyyyyper relax. 

Pour ma part, je cherche un nouveau poste en communication au sens large. Ma situation professionnelle actuelle ayant quelque peu accéléré notre volonté de partir, je m’offre le luxe de trouver LE poste. Celui dont je rêve, celui qui réunira la plupart de mes critères. Et surtout qui n’exigera plus autant de compromis de ma part. Idéalement, j’aimerai un poste de chargé de communication chez l’annonceur, pour faire de la com, du digital, du rédactionnel, un peu d’événementiel… J’en profite d’ailleurs pour passer un appel : si vous êtes toulousain, que vous connaissez des toulousains ou peu importe… N’hésitez pas à partager cet article. Cela me permettra peut-être de trouver le job de mes rêves 😉

Et ce CDI, il est important pour nous. Parce qu’il nous permettra d’aller à la banque pour aller contracter un emprunt. Ce 2e CDI, ce sera les clés de notre future maison. Celle dont on rêve depuis des années, qu’on se plait à imaginer quand on s’impatiente. C’est la maison dans laquelle on élèvera nos enfants et qu’on recevra nos amis et famille pour leur offrir un petit bout de notre nouvelle vie. 

 

Voilà, vous savez tout ! Et vous avez l’occasion de donner un petit coup de main, alors n’hésitez pas !

 

 

 

 

 

24 commentaires pour “Toulouse, le début d’une nouvelle vie : je vous dis tout !

  1. Beau projet ! J’espère que votre installation se passe bien. On a quitté Paris il y a maintenant un an et demi, direction la Réunion, et même si le début a été un peu sportif nous sommes maintenant très contents d’être ici… bon, même si on sait qu’on finira par revenir à Paris, enfin, je pense 😉 On aime trop la capitale pour rester loin d’elle trop longtemps…

    1. Pour notre part, aucune envie de retourner à Paris ! Ca ne nous manque pas du tout. Mais il faut de tout pour faire un monde 😉

  2. Toulouse est une ville magnifique, et certainement un bon compromis entre la diversité pour les sorties en ville et qualité de vie sympa ! Il fait vraiment bon y vivre, (je n’y ai vécu qu’un an mais je connais bien car ma famille maternelle est de là-bas), j’adore cette ville. J’espère que tu t’y plairas, elle a en tout cas l’air de bien correspondre à vos critères 🙂 et puis le soleil, ça change la vie !!
    Si tu n’es pas encore partie à la découverte de ta ville d’adoption, j’espère que mon article pourra te donner des idées :
    https://lamariniereenvoyage.com/dix-lieux-meconnus-decouvrir-toulouse/
    Plein de belles choses pour vous 2 à Toulouse 🙂
    Céline

  3. Après 10 ans à Paris dans l’événementiel, j’ai tout plaqué pour suivre mon chéri et nous voilà 3 ans plus tard en Corse, notre maison d’amour achetée cet été… et je suis devenue coach sportif ! Bref ça a parfois du bon de se lancer et tout changer. Nous n’avons jamais été aussi heureux et motivés professionnellement que depuis lors… je te souhaite de trouver LE job, LA maison et autant de bonheur ! 🙂

    Sabine

    1. Ça fait du bien ce genre de témoignages! La reconversion me fait encore trop peur mais peut être que j’y viendrai un jour…

  4. Hello !
    Je suis aussi une nouvelle toulousaine (depuis maintenant septembre 2015) pour mes études et j’ai quitté Paris !
    Le cadre de vie n’a en effet rien à voir et je pense que ma nouvelle vie se veut maintenant sudiste ! Si tu as la moindre question n’hesite pas !
    Je vous souhaite le meilleur et j’espere que tu trouveras ce qui te plaît dans ce milieu (je suis en train de finir ma licence de psycho et je me redirige vers un master de communication !
    Bonne soirée !
    Bisous 🙂

    1. Ah on doit avoir des points en commun alors!! Pourquoi te réorienter en com après la psycho? Si j’avais 18 ans aujourd’hui, je ferais psycho et pas une école de commerce…

  5. Ma soeur est sur Toulouse et c’est une ville très agréable.
    Je te souhaite de trouver le CDI de tes rêves pour pouvoir acheter une belle maison 🙂

  6. Mon frère y vit et c’est une ville très sympa ! Bordeaux et Toulouse sont un peu en concurrence, l’une bourgeoise, l’autre plus populaire mais elles ont toutes les deux leurs charmes ! Bref, très bon choix !
    https://la-parenthese-psy.com/

    1. Ma soeur a adoré cette ville, elle espère pouvoir y revenir.
      Oui, Toulouse et Bordeaux sont très souvent comparée. Elles sont très belles toutes les deux mais je pense que Toulouse nous conviendra mieux…

    2. C’est marrant parce qu’à chaque fois que je parle de cette ville, tout le monde connait quelqu’un qui y vit ^^
      Toulouse et Bordeaux sont effectivement souvent concurrentes. Mais je reste sûre de notre choix et je pense que Toulouse nous ressemblera plus !

  7. Ah comme tu dois avoir hâte ! Je suis contente pour vous, c’est bien d’évoluer et de changer de vie. J’en connais un rayon sur la chose pour être un vrai pigeon voyageur…et nous aussi on réfléchit mais notre avenir pro est moins évident et les facilités jamais de notre côté…

    1. On en avait parlé il me semble !
      J’espère qu’un jour vous aurez les circonstances de votre côté ou que la donne changera pour vous permettre de faire ce grand pas si vous le souhaitez !

      1. Oui on espère vraiment que les choses vont se décanter niveau boulot et qu’on trouvera notre endroit idéal car nous aussi le projet ultime reste l’achat d’une maison ! On a tellement hâte d’avoir un vrai chez nous !
        Par ailleurs, mon mari est aussi de Nantes 😉

  8. La vie parisienne, impossible pour moi ! J’aime trop ma petite ville de 30.000 habitants à peine, j’y ai tout à proximité, les commerces, la famille, le travail, le soleil et la mer…
    Tu as fait le meilleur des choix, et c’est en plus très courageux ! Tout le monde n’ose pas comme ça tout quitter du jour au lendemain !
    Bon nouveau départ toulousain ! 🙂

    1. Comme je le dis dans l’article, jamais il y a quelques année je n’aurai pensé faire choix. Et pourtant aujourd’hui c’est une évidence. alors je ne sais pas si c’est vraiment du courage. J’avais vraiment besoin d’un nouveau départ en fait je crois.
      Et puis je ne pars pas du jour au lendemain et pas seule, alors ça aide 🙂

  9. Wow je constate que le projet s’est nettement accéléré ! Je suis contente pour toi. Au vu des difficultés que tu as eu dans ton travail, je crois que c’est l’occasion de prendre un vrai nouveau départ. En plus, tu as un peu de temps pour trouver le job qui te convient le mieux, profites-en ! Je vous souhaite plein de bonheur ! ^^

    1. Nettement oui ^^
      Et justement, je profite vraiment de ce déménagement comme d’un nouveau départ. Plusieurs personnes depuis septembre m’ont conseillé de chercher du boulot ailleurs mais je ne voulais pas. J’avais vraiment en tête que le changement se ferait avec Toulouse. Donc forcément je suis soulagée que ça se fasse finalement plus tôt que prévu.

  10. Votre vision des choses semble très réfléchie, j’espère que tout se passera comme vous l’avez imaginé, car c’est aussi un peu le risque quand on idéalise les choses. Mais j’ai eu de bons échos sur Toulouse, que je ne connais pas personnellement, et surtout, si ton chéri a déjà un poste ce sera plus confortable. Belle aventure à vous, alors, profitez de Paris avec un nouvel oeil tant que vous y êtes encore, et à vous bientôt la belle vie, je te le souhaite!

    1. Effectivement, nous avons pris le temps de réfléchir, presqu’un an au final. On a fait attention à ne pas tout voir en rose et à garder en tête que l’herbe semble toujours plus verte ailleurs.
      Mais je pense sincèrement qu’on garde la tête froide.

  11. Je me retrouve un peu dans ton article. Je suis parisienne, originaire de Loire-Atlantique et mon mari est francilien. De nous deux, celui qui aspire le plus à quitter la capitale, c’est lui. Enfin, moi aussi maintenant mais pas pour les mêmes raisons.
    En attendant de quitter Paris comme toi, je te souhaite une très belle et nouvelle vie à Toulouse, la ville rose (avé l’accent bien entendu 😉 )

    Cécilia

    1. Avé l’accent ^^
      J’espère que nos enfants n’auront pas cet accent parce que les vrais de vrais, c’est pas possible ! Ahah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.