Chamonix : un week-end au sommet et au soleil

 

Mi janvier, du 12 au 14, j’ai eu la chance de pouvoir partir avec ma meilleure amie, pour un week-end au ski. Nous avons pris le train direction Chamonix pour profiter d’un grand soleil, d’un accueil chaleureux et de conditions d’enneigement au top. Je vous propose de partager et de revivre les grandes lignes de ce week-end en photos ! C’est partiiiii…

 

Chamonix, une ville de montagne

Et la précision est importante ! Et oui, Chamonix n’est pas une station de ski. C’est grâce à ça que la région est dynamique toute l’année. Ce sont quelques milliers de personnes qui vivent là à l’année, qui tissent des liens et qui assure le dynamisme des activités. Grâce à ça, les gens sauront toujours vous conseiller sur les endroits où à aller ou quoi faire. Même l’été, il y a pleins de choses à faire : des superbes rando, différents sports, des lieux culturels à visiter, etc. Et puis pour ceux qui aiment la neige mais pas le ski, vous trouverez aussi votre bonheur ! 

 

 

De notre côté, on a profité de quelque heures pour découvrir les rues commerçantes et boire un super bon vin chaud (mais pas donné…) en terrasse et au soleil. On était au top !

 

L’Aiguille du midi, un incontournable à Cham’

C’est simple : vous ne pouvez décemment pas aller à Chamonix et ne pas monter à l’Aiguille du midi. Embarquez à bord du téléphérique et c’est parti pour une ascension jusqu’à 3800m. Autant vous dire qu’on fait beaucoup moins les fiers à bord. Ca monte doucement mais à chaque fois qu’on passe un pylone, la cabine tangue un peu. Ca fait un petit truc dans le ventre quand même ^^ Arrivés au 1er palier, on change de cabine. Le temps que la cabine arrive, on a quand même le temps de voir la montagne dressée face à nous. On se sent tout petit. Les glaciers, la neige qui recouvre partiellement les rochers, cette épine au sommet… Le silence se fait, on entend seulement le ronronnement des moteurs qui tirent les câbles. Il n’y a pas de vent, le froid est vif mais supportable, le soleil se devine de l’autre côté de la montagne. Tout le monde en plein les yeux, essaient de faire des photos qui rendent un peu du spectacle qui prend place devant nous. 

 

 

On passe de plateforme en plateforme en écoutant le guide nous raconter la montagne. Il nous parle de ses recherches, de l’impact de l’Homme sur son environnement, des changements survenus ces dernière années. Il nous raconte les aventures des Hommes, de ceux qui ont voulu défier la montagne… et qui y sont parfois restés. On voit la montagne autrement, on apprécie toute la grandeur d’une nature aussi sauvage, qui défend ses droits comme elle peut. C’est beau. C’est fort. Et ça se passe de mots.

 

 

De là haut on voit tout la vallée. On voit Chamonix, tout petit en bas. On découvre tous les petits village qui l’entourent. Et on réalise à quel point la montagne forme un écrin, comme un rempart. 

 

 

Marcher en montagne

Samedi matin, nous partons de bonne heure pour découvrir la montagne directement sur les chemins. Emmenées par notre guide, elle nous fait découvrir les versants, les prairies, la faune et la flore. Au moment des pauses, chacune prend quelques minutes pour savourer le silence, le bruit de la neige qui fond dans les arbres, le soleil qui brille. Au fur et à mesure de la marche, les corps s’échauffent, les manteaux s’ouvrent et les sourires s’agrandissent. Ce moment est un de ceux qu’on vit en plein conscience. Un de ces moments où on a besoin de s’arrêter, de respirer à fond et de se dire « mais quel kiffe ».

 

 

Et pour aller à Chamonix ?

A Chamonix, les hôtels ne manquent pas. Personnellement, je vous parlerais du Mercure les Bossons. L’hôtel est situé à 10min du centre ville en voiture. Si vous voulez un hôtel au calme mais proches des commodités, il vous séduira. A taille humaine, avec un personnel international adorable, il m’a entièrement convaincue lors de mes deux séjours. Son restaurant et son espace piscine donnant sur la montagne ont leur charme. 

 

 

La station a l’avantage d’être desservie par l’autoroute jusqu’à ses portes. La route est déneigée et vous emmène en Italie par le tunnel du Mont Blanc. La ville dispose de nombreux commerces, de musées, d’un cinéma, de bars et de boites de nuit. Incontournable : la rue des Moulins et l’Amnésia ! 

 

Et vous, Chamonix vous connaissez ?

 

 

 

8 commentaires pour “Chamonix : un week-end au sommet et au soleil

  1. C’est endroit est vraiment magnifique ! Tes belles photos me rappellent de superbes souvenirs ! Effectivement les skieurs qui descendent pour la vallée blanche sur l’arrête sont impressionnants ^^
    J’étais aussi allée au sommet du Brévent pour le coucher du soleil et à la mer de glace, tous ces lieux étaient magiques !
    J’y ai consacré un article d’ailleurs : https://lamariniereenvoyage.com/5-choses-a-faire-en-hiver-chamonix-mont-blanc/
    Mais clairement il n’y avait pas encore eu de neige fin 2015 ^^

    1. La mer de glace, je l’avais vue, j’avais été moyennement emballée. Ca se réduit d’année en année…

    1. Merci ! Photos faites au téléphone alors ça ne rend pas aussi bien que l’appareil photo mais ça donne quand même un aperçu 😉

  2. Coucou !
    J’ai eu l’occasion d’aller plusieurs fois à Chamonix, c’est une ville que j’affectionne beaucoup. On se sent entouré de la nature et ça c’est super agréable. Les pics qui entourent la ville sont ultra impressionnants !
    J’ai fait l’Aiguille du midi récemment, et effectivement je n’en menais pas large dans la cabine…. Mais la vue de là-haut en vaut clairement la chandelle. Je vois qu’il y avait un gros groupe de personnes sur une des crètes (sur une de tes photos) : ça devait être impressionnant, qu’est ce qu’ils faisaient ?
    En été, j’ai également fait la rando jusqu’à la mer de glace. En passant par les bois c’est super sympa je le recommande vivement. Et à quelques kilomètres en continuant vers la frontière suisse il y a de belles petites balades aussi.
    Merci de m’avoir ramenée dans cette jolie partie de la France 🙂
    Léa
    http://www.savourelavie.com

    1. Les gens sur la photo, ce sont des skieurs qui descendent l’Aiguille pour faire la descente de la vallée blanche en skis ou en parapente. J’ai halluciné de les voir là ! Et surtout je me suis dis que j’aurais jamais pu être à leur place !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.