A vous lire #15 Le secret du mari : L’amour peut-il tout surmonter ?


En quelques mots

Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.

Cécilia est le cliché de la mère de famille idéale. Active, impliquée, qui pense à tout, qui élève ses enfants et oeuvre pour son couple. Sous des apparences bien lissées, il y a pourtant bien des choses cachées. Un jour, elle tombe sur une enveloppe à son nom. Après avoir hésité, elle l’ouvre. Et le secret qu’elle découvre va remettre beaucoup de choses en perspective. Elle voit son mari sous un nouveau jour. Comment ce secret va bouleverser sa vie. Quelle décision va-t-elle prendre ?

 

 

Et dans ces mots

Contrairement à ce qu’on pourrait penser en lisant le résumé (et à ce que je pensais en attaquant ce roman), le secret n’est pas le thème central du roman. Le secret du mari c’est avant tout des histoires de femmes, leur parcours, comment elles avancent dans la vie. Ce roman c’est l’histoire de leur vie et comment elles surmontent les épreuves. 

Dans ces pages, on parle notamment de l’impact d’un secret sur l’amour. L’amour peut-il conduire au pardon ? Peut-on tout pardonner? Est-ce qu’apprendre quelque sur une personne qu’on pensait connaître doit changer l’idée qu’on a de lui ? Au final, qu’est ce qui définit quelqu’un ? Ce qu’on a vécu avec lui, ce qu’on a construit ensemble et la façon dont on le perçoit ? Ou est-ce ce qu’il a fait par le passé, ce qu’on apprend sur lui de manière détournée ? 
A côté du secret, il y a aussi le mensonge. Qu’il soit volontaire, par omission ou non, comment impacte-t-il le couple? Doit-on tout dire à son conjoint ou au contraire lui cacher certaines choses pour le préserver. Et puis surtout, on découvre que sous les façades de perfection, il peut y avoir beaucoup de choses. Même après avoir appris cette nouvelle qui la bouleverse, Cécilia fait son maximum pour préserver les apparences. Elle continue à se mettre la pression, à gérer le foyer à penser à tout. Elle reste allergique au désordre, à vendre des Tupperware, à aller vers les autres. Conserver le quotidien et ce qu’elle cultive depuis des années représente un ancrage dans la réalité, alors que tout son univers pourrait s’écrouler. On suit son cheminement face au secret et au mensonge qu’elle découvre. 

 

 

Le secret du mari traite aussi de la question du deuil. Dans la même ville que Cecilia, il y a cette dame qui a perdu sa fille quelques années plus tôt. La jeune fille été assassinée et on n’a jamais pu arrêter le meurtrier. Rachel est en colère, son obsession de la vengeance la maintient active autant qu’elle l’étouffe. Sans réponse à ses questions, elle ne peut pas faire son deuil et arrêter de se tourmenter. C’est assez dur de voir cette femme seule qui subit sa vie. 

Il y a également une troisième femme, Tess. Un jour, elle découvre l’infidélité de son mari. Et pour elle aussi, c’est tout son quotidien qui s’écroule. Elle décide de prendre son fils, de faire ses valises et de regagner sa ville natale. C’est comme faire un saut dans le temps, dans le passé. Elle pourrait presque reprendre sa vie là où elle l’avait laissée. Comment surmonter la trahison, l’infidélité ? Quel place laisser à un ancien amour ? Cette nouvelle époque de sa vie est une occasion de poser un autre regard sur l’endroit où elle a grandit, les gens qu’elle a côtoyé …

Le dernier message du livre et qui est peut-être le plus fort, c’est que la vengeance ne résout rien. Faire du mal à quelqu’un qui vous a blessé n’efface pas la souffrance. Ce n’est pas parce que quelqu’un d’autre souffre que votre propre souffrance disparaît. Et derrière la vengeance, il y a le pardon. Il faut pardonne pour pouvoir avancer. Accepter l’évidence, que l’être aimé ne reviendra pas pour pouvoir poursuivre sa propre vie. 

 

 

Mon avis

Sans que ce livre soit un coup de coeur, ça a été une lecture agréable. J’ai aimé les personnages, ces femmes fortes, humaines, avec leurs forces et leurs failles. Elles ne sont pas parfaites et elles nous ressemblent. On se demande tout au long du livre ce qu’on ferait à leur place. En revanche, j’ai eu du mal à comprendre le rôle de certains personnages dans l’histoire. Si leur parcours est intéressant, j’ai du mal à saisir leur apport à l’intrigue. En quoi leur présence apporte-t-elle quelque chose à l’histoire ?

Ce qui m’a surprise c’est que le secret ne joue pas le rôle que j’aurai pensé dans l’histoire. Je m’attendais à ce que le secret et surtout sa découverte restent dissimulés. Au final, il prend sa place mais il devient presque secondaire. Et surtout, il éclate assez tardivement dans l’histoire. Il sert, selon moi, plus d’un lien entre les personnages pour les articuler les uns par rapport aux autres. Ca aurait pu être un autre secret ou n’importe quoi. Sa teneur ne change pas grand chose. Il passe après les personnages et leur personnalités. 

 

 

Et vous, qu’en avez vous pensé si vous l’avez lu ?

 

 

 

 

2 commentaires pour “A vous lire #15 Le secret du mari : L’amour peut-il tout surmonter ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.