Cheveux au naturel : construire sa routine sur mesure (2/2)

 

Comme promis, je vous ai préparé un petit (hum… long !) article pour vous donner les bonnes pratiques pour vos cheveux au naturel. Vous avez jeté votre vieux shampoing, acheté un shampoing bio ? L’argile est devenue votre meilleure copine? Si ce n’est pas encore le cas, petit rappel des bases ici.
Et pour les autres, c’est parti !

Le naturel, pour qui, pour quoi, pour quel cheveux ?

Et bien la bonne nouvelle, c’est que les soins au naturel, c’est pour tout le monde ! Pas de jaloux, tout le monde va y trouver son compte. Personnellement, j’ai le cheveu fin et déshydraté (chiant quoi) donc je connais plutôt ce type de problématique. Mais qu’à cela ne tienne, je me suis un peu rancardée pour les autres. Les principaux problème, ce sont la dénutrition ou la déshydratation. C’est pas compliqué : soit ils ont soif, soit ils ont faim.

Nutrition : Les cheveux manquant de nutrition sont secs et fourchent vite. De plus, les pointes tiennent droites et ont tendance à éclaircir, les longueurs s’emmêlent aussi rapidement.
Produits nourrissants :
– Le beurre de karité / d’avocat
– L’huile d’argan / d’amande douce
– L’huile d’olive
– L’huile d’avocat

Hydratation : Les cheveux manquant d’hydratation sont souvent rêches et ternes au toucher. Des cheveux en bonne santé doivent être doux, brillants et souples. Les cheveux sont facilement électriques, cassants, et gonflent. Ils ont une tenue qui n’est pas naturelle.
Produits hydratants:
– Le gel d’aloé vera
– Le miel / sirop d’agave / sucre
– Le yaourt / la crème fraîche / lait végétaux

 

 

Vos cheveux deviennent parfois cassants. Vous avez beaucoup de longueurs différentes dans votre masse. Souvent, à partir d’en dessous des épaules, le volume se réduit de beaucoup, votre chevelure est moins dense. La cause est assez simple : ce sont des cheveux agressés et mal soignés. Il n’y a rien d’irrémédiable et c’est souvent causés par la déshydratation.

Et je sais que certaines vont me dire « alors moi c’est compliqué, j’ai les pointes sèches mais en deux jours j’ai les racines comme une friteuse ». Haha. Ou pas.
Il faut savoir que cette nature de cheveux n’existe pas en tant que telle. On ne naît pas comme ça. Ca peut venir de beaucoup de choses (hygiènes de vie, stress, dérèglement hormonal #coucoulapillule, etc). Mais le plus souvent, c’est à force de soins non adaptés et d’agressions répétées (brossages, silicone dans les shampoings, mauvais soins) que les cheveux deviennent comme ça. Plus il est décapé et agressé, plus le cuir chevelu produit du sébum. Donc plus on se lave les cheveux, plus on empire la chose. Mais pas de panique, il y a des solutions !

Produits pour assainir et rééquilibrer :
– argile / shikakai
– miel / laits végétaux
– huile de noisette / huile de jojoba

 

 

J’achète quoi pour être efficace et pas cher (comme la Maaf)?

Il y a quelques produits que vous pouvez acheter pratiquement les yeux fermés. A moins de n’avoir vraiment pas de chance, ils conviennent à la plupart des chevelures (et des peaux) et ils devraient vous aider dans votre quête du Graal (aka la chevelure de Rayponce).

Les poudres pour les cheveux

L’argile : elle existe en différentes versions. Qu’elle soit blanche, verte, jaune, rose… Elle a le même principe actif : elle nettoie en douceur en absorbant les impuretés (et non en décapant comme du savon). Elle est donc parfaite pour nettoyer sans agresser. Cette poudre est aussi très utile pour faire des masque nettoyant à votre visage. Elle a de nombreuses propriétés mais dans le cadre de cet article, c’est celle qui nous intéresse le plus. L’argile est par exemple parfaite pour les cheveux gras ou ayant tendance à regraisser vite. Elle évite d’irriter le cuir chevelu et donc de le pousser à produire encore plus de sébum. Elle purifie le cuir chevelu.

 

 

Le shikakai : c’est un shampoing végétal. Il a des propriétés similaires à l’argile mais il assèche moins. Pour des cheveux secs et déshydratés ou sensibles, il permet de nettoyer en douceur. Je l’utilise dans chaque soin. Il redonne brillance, douceur et volume à vos cheveux. C’est devenu un incontournable pour moi.

La guimauve : avant d’être une confiserie c’est une plante. Elle aussi, elle fait beaucoup de bien aux cheveux. Avant tout, c’est un super démêlant. Fini l’arrachage de cheveux après un masque, elle permet de vous coiffer sereinement. Elle est riche en mucilage donc elle retient l’eau et aide les cheveux deshydratés à rester hydratés. Et elle apporte brillance, souplesse et force aux cheveux. Pour la peau, elle est top aussi.

La poudre d’orange : au delà de son odeur que j’aime beaucoup, elle est surtout parfaite pour discipliner les cheveux. Ils sont nettement plus faciles à coiffer. Ils se tiennent et arrêtent de faire leur vie chacun de leur côté. On apprécie. Beaucoup.

Le brahmi : lui, son job, c’est plutôt la pousse et la force. Il contribue à favoriser la pousse des cheveux, à leur donner force et robustesse (Avé César). Si vous voulez faire pousser votre crinière et/ou ralentir la chute, il est votre allié. J’ai vu une vraie différence pour ma part. Je perds beaucoup moins de cheveux et ils sont vraiment plus forts et ils ont plus de densité.

 

 

Je vous parle surtout de ces poudres là parce que je les pratique régulièrement et qu’elles m’ont entièrement convaincue. J’ai testé le henné neutre (qui n’est donc pas colorant) mais il ne convient pas à mes cheveux. Il fait des miracles chez certaines pour gainer, faire briller et renforcer le cheveu. Beaucoup d’autres choses sont possibles mais pour commencer, mieux vaut faire simple !

Et en complément…

Des huiles : des huiles végétales hein bien sûr. Parmis les incontournables on a l’huile de jojoba. Elle régule et aide à retenir l’hydratation. L’huile de coco fait la même chose et surtout, comme elle est très fine, elle pénètre très bien dans le cheveux. L’huile de ricin est très douce et parfaite pour stimuler la pousse.

On n’oublie pas non plus le gel d’aloe vera. Il hydrate énormément et c’est un peu le produit magique qui sert à toute la famille (visage, petits bobos, etc).

Et enfin, achetez un shampoing naturel avec un minimum de produits chimiques et surtout qui correspond à la vraie nature de votre chevelure. On peut notamment citer Lagona (j’y suis fidèle depuis un an et demi), Coslys, Melvita, Desert Essence, Ballot Fleuri, …

 

 

Avec tout ça, vous devriez y arriver sans problème. L’important c’est de déterminer votre routine comme je le disais la dernière fois. Astreignez vous à espacer les lavages, à faire un maximum de soin avec des produits adaptés aux besoins de vos cheveux. Et surtout n’ayez pas peur de faire des essais. La bonne nouvelle c’est qu’avec ces produits (sauf hennés colorants), il n’y aura pas de grosse cata. Au pire, vos cheveux vont être moches quelques jours et puis voilà ! A force, vous allez finir par savoir de quoi ont besoin vos cheveux. Vous allez pouvoir vous recentrer sur quelques produits et vous n’aurez (presque) plus besoin de réfléchir.

Si après tout ça, vous êtes encore là (déjà on dit bravo ^^) et si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire. Selon la quantité et les besoins, je vous répondrai individuellement ou je ferai un article FAQ 😉

 

 

 

 

8 commentaires pour “Cheveux au naturel : construire sa routine sur mesure (2/2)

  1. Hello,
    Merci pour ton article, moi qui utilise majoritairement des produits pleins de silicones, ça change ^^ Je prends note de toutes tes bonnes idées =)
    Passe une belle après-midi, et à très vite,
    Marie.

    1. Avec plaisir si ça a pu t’aider !
      Dans le 1er article, j’explique plus en détails comment passer au naturel ainsi que quelques conseils utiles 😉

  2. Mon soin cheveux chouchou en ce moment c’est un mélange de miel, hydrolat de fleur d’oranger et huile essentielle de Romarin, mes cheveux adorent, et ça sent bon! Sinon sur les pointes qui s’abîment très vite je mets le baume fondant Berthe Guilhem, il est aussi bien pour le corps que pour les cheveux, si tu ne connais pas encore cette marque, ça vaut la peine de jeter un coup d’oeil ne serait ce que pour ce baume, leur savon et le baume fort à l’arnica.

    1. Ah c’est intéressant comme mélange ! Pourquoi ce choix ?
      Et je regarderai cette marque, je ne connais pas du tout !

  3. Je suis passée au No Poo depuis quelques mois. Je n’utilise que du bicarbonate de soude, du vinaigre de cidre et je fais un bain d’huile de temps en temps (avec ce qui me tombe sous la main la plupart du temps : coco, ricin, argan). Côté Colo, c’est Khadi, j’en suis super contente. Mais avant le No Poo, j’ai fait une période de transition à raison d’un shampoing maison par semaine. Pour l’instant ça me convient. Mais je vais te piquer quelques astuces pour les soins !

    1. Perso je ne suis pas super fan du bicarbonate en usage régulier. Le trouve bien pour un gommage du cuir chevelu par exemple. Mais sur le long terme c’est trop agressif à mon sens. Mais j’ai les cheveux fragiles et déshydratés. Je préfère des choses plus douces 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *