Qu’est ce qui est vraiment important ?

bonheur happy valeurs bases conscience actualité politique
 

Ces derniers temps, on ne peut pas dire que l’ambiance était au beau fixe. Ces dernières semaines ont été mouvementées, et je ne parle pas que de la météo. Il y a eu beaucoup d’affrontements, de joutes verbales, de contestations, de discours agressifs. 

Se recentrer sur l’essentiel

On est plus d’un à avoir saturé, à avoir dit « vivement que tout ça se termine pour qu’on passe à autre chose ». Les réseaux sociaux ont permis l’émergence de jolis traits d’humour mais globalement c’était quand même pas folichon. Je ne me suis pas exprimée sur la course à la présidence (pas sur les réseaux sociaux en tout cas) parce que j’ai estimé que ce n’était pas mon rôle, qu’on en parlait déjà bien assez et puis ça reste un sujet sensible. 

Depuis l’ouverture de ce blog j’avais envie de vous parler de ce en quoi je crois, de ce qui est important pour moi, de ces valeurs qui sont mes points de repère. En cette période d’élection, on réfléchit à ce qui est vraiment important pour nous, à ce à quoi on ne peut pas et ne veut pas renoncer. Et après cette bataille électorale que personne n’a pu éviter, j’ai envie qu’on repense à ce qui compte vraiment. Et est-ce que l’âge de notre nouveau président, l’âge de sa femme, son parcours, ses adversaires, les mots qu’il a pu avoir, parfois maladroits, est-ce que tout ça, ça compte vraiment ?
 
Qu’est ce qui est vraiment important au fond ?

La liberté.

Qu’elle soit d’expression, de mouvements, d’opinion, la liberté de chacun est une valeur importante pour moi. Chacun est libre de choisir comment il veut vivre sa vie, avec qui, selon quels principes. C’est un droit chèrement acquis et sans lequel on ne jouirait pas de la vie comme on le fait et on oublie trop souvent que dans certains pays, il y a encore des gens qui se battent pour ça et à qui on impose des choix. Ce droit suppose néanmoins deux devoirs. La liberté des uns s’arrêtent où commencent celle des autres. Et c’est indispensable pour pouvoir vivre en société. Je tiens à la liberté de chacun dans la mesure où elle ne cause pas de tort aux autres. Ca suppose le principe d’égalité, ou du moins d’équité, pour que la liberté de certains ne prenne pas le dessus. Et puis être libre, c’est avoir le choix. On a toujours le choix. Ca suppose d’accepter d’assumer les conséquences de nos actes. On ne peut pas choisir la liberté et ensuite refuser de faire face à ce qu’on a causé, ce serait trop facile. 
 
bonheur happy valeurs bases conscience actualité politique

Le respect.

C’est intrinsèquement lié pour moi. La liberté appelle le respect. A partir du moment où chacun peut exprimer son avis ou faire les choix de vie qu’il souhaite, on se doit de respecter les décisions qu’il prend. Et de même, quand on exprime un avis, une opinion ou qu’on fait un choix, on se doit d’accepter que d’autres feront des choix différents ou auront un avis divergent. Ils n’en sont pas pour autant idiots, stupides ou autre nom d’oiseau. Ils sont juste différents de nous. On peut ne pas être d’accord mais ça ne donne pas le droit d’être irrespectueux, violent ou moqueur.
Chacun a droit au respect, qu’il s’agisse de nos proches, de nos enfants, de nos collègues ou d’un inconnu dans la rue. La bienveillance et l’ouverture d’esprit devraient être nos premiers réflexes. 

La communication.

La nature nous a donné la possibilité de nous exprimer, de partager, de parler, avec des mots précis. On a encore rien inventé de mieux pour régler les conflits que de communiquer et de sortir les choses de soi. Quand on prend le risque de garder pour soi les rancœurs, les désaccords et les reproches, on donne la possibilité à la colère de se nicher en nous. On lui donne une chance de prendre racine et de nous envahir. Et après, il suffit de tout petit rien pour la booster et lui donner toujours plus de force, de se muer en violence. C’est en parlant qu’on trouve des solutions, qu’on avance, qu’on construit et qu’on évolue positivement.

L’amour.

Tout simplement. Sans vivre dans un monde de bisounours, je ne me vois pas sans amour. Qu’il soit romantique, amical, fusionnel, filial, familial… Qu’importe. On n’est rien sans amour et la vie serait tellement terne si on avait rien à aimer. C’est aussi et surtout ça qui nous donne la force et la motivation d’avancer, d’entreprendre, de nous dépasser. 

 

bonheur happy valeurs bases conscience actualité politique
 
Ces derniers jours, on a tous eu à réfléchir à ce qui compte pour nous. C’est ça qui a guidé nos choix pour aller mettre ces fameux bulletins dans l’urne. Et bien moi, c’est tout ça qui me guide. Ca ne se retrouve pas dans le programme d’un candidat. En revanche, certains ont fait écho à ces valeurs je pense et c’est pour ça qu’ils ont eu mon vote. Parce que c’est ça qui est important, plus que des promesses. C’est ces valeurs. Et s’ils les partagent avec moi, alors je sais qu’ils dirigeront le pays d’une manière qui me rendra fière d’être française et que leurs décisions seront le meilleures pour gouverner mon pays. 
 
 

0 commentaires pour “Qu’est ce qui est vraiment important ?

  1. Et puis au delà de ça, ce qui me choque le plus c'est la violence avec laquelle les gens se répondent. Il y a des opinions avec lesquelles j'ai vraiment du mal (le FN pour ne pas les citer), pourtant je ne me permettrai pas d'aller insulter un de leurs partisans. J'aurai plutôt tendance à argumenter pour leur prouver que ce n'est pas la solution.
    Et au delà de ça, je ne supporte pas de voir les gens se comporter comme si on parlait de l'élection de Miss France, qui se mettent à bouder parce que le candidat qu'ils soutenaient n'est pas passé. Alors du coup, ces fervents défenseurs de la République décident qu'ils ne voteront plus. Bah oui, c'est tellement intelligent comme solution…

  2. Merci pour ce bel article, je suis tout à fait d'accord avec toi ! On pourra me traiter de mauvaise citoyenne, mais c'est pour ne pas tomber dans cette atmosphère effarante de malveillance que j'ai arrêté de suivre les élections depuis quelques années (et aussi parce que je trouve le système de vote tout sauf démocratique). Les gens se tirent dans les pattes et se manquent de respect pour faire valoir LEUR opinion, au lieu d'écouter les autres et d'essayer justement de prendre le meilleur de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *