Lettre à mes 15 ans

lettre enfant adulte rassurer croire espérer futur
 
En se retournant sur ces dix dernières années, je me dis parfois « et si j’avais su ». Sûrement qu’aujourd’hui ma vie serait très différente. Sûrement que j’aurais fait des choix différents. Et sûrement que je serais devenue quelqu’un d’autre. Alors à toi, ce moi d’il y a 10 ans, je prends quelques minutes et ces quelques lignes pour te dire que tu avais besoin d’entendre.
 
 
« Chère moi,
 
Tu n’en as sûrement pas conscience mais la décennie qui t’attends va être particulièrement intense. Elle va te transformer et c’est presque une autre vie qui t’attend. Autant dire que jusque là, c’était du pipi de chat et que la vraie vie commence maintenant. D’ailleurs dans quelques années, tu auras assez peu de souvenirs des années qui viennent de s’écouler.
 
Tu t’apprêtes à rentrer au lycée. Je suis désolée d’avoir à te le dire, mais tu vas en chier. Sévère. Tu vas passer des jours pas fun du tout. Tu vas te sentir très seule, isolée, rejetée, moquée. Mais tu verras, tu vas t’en remettre. Ca va te marquer pour la vie et dans quelques années, tu réaliseras que tu étais cette fille, comme dans les films, qui était presque toujours seule, celle dont on se moque, celle avec qui les gens n’ont pas trop envie de traîner. Pourtant, tu es comme tous les autres, de prime abord, rien ne te différencie des autres. Mais quand on creuse, on sent. On sent cette colère qui te bouffe. Tu n’en as pas conscience mais tu es comme un petit animal sauvage terrorisé qui montre les dents pour éloigner la peur, pour essayer de garder la face. Et puis tu n’as pas les mêmes centres d’intérêt que les autres. Les soirées alcoolisées, la fumette, tout ça, ça ne t’intéresse pas. Et tu n’as pas envie de faire comme les autres pour t’intégrer. Et puis, on ne va pas le cacher : ta confiance en toi, celle que tu cherches désespérément, est bien cachée. Tu vas avoir peur de t’imposer auprès des autres, tu vas avoir peur d’être rejetée, qu’on ne t’aime pas.
 
Pour surmonter tout ça, pour avancer dans la tempête et continuer à mettre un pied devant l’autre, tu vas te réfugier là bas. Tu vas y passer de plus en plus de temps. Curieusement, tu auras confiance en toi quand tu y seras, tu sauras de quoi tu es capable. Tu te sentiras à ta place, tu te sentiras douée pour ça et appréciée par ceux qui t’y entourent. Tu vas aussi faire les plus belles rencontres de ta vie. Tu vas rencontrer ces personnes qui vont marquer ta vie et les prochaines années d’une façon que tu n’oublieras jamais. Elles te donneront confiance en toi et elles te feront réaliser qu’on peut t’apprécier pour ce que tu es et que oui, tu as une vraie valeur et des qualités. Je ne te le cache pas, aujourd’hui, certaines ne sont plus à tes côtés. Mais tu as vécu énormément de bons moments avec elles, tu vas rire, tu vas vibrer, tu vas pleurer, te confier, fêter, grandir, essayer, danser, courir, discuter. Bref, tu vas vivre. Profites de chaque minute à leurs côté, c’est un trésor. Et malgré le temps qui passe, les personnalités qui changent, une sera encore là quand tu me rejoindras. Et c’est l’essentiel.
 
Lettre enfant adulte bonheur avenir futur croire espérer
 
A côté de ça, ta famille sera là. En apparence. Ces prochaines années seront celles de la prise de conscience. Tu vas apprendre à voir les choses différemment. On peut même dire que tu vas ouvrir les yeux. Tu vas réaliser que personne n’est parfait, que tout le monde fait des erreurs même quand on fait du mieux qu’on peut. Ça va secouer, tu vas pleurer, tu vas trouver certaines choses injustes et illogiques. Mais tu vas aussi apprendre à te connaitre et à savoir d’où tu viens. Ça mettra du temps mais tu entameras un processus pour faire la paix avec tout ça. Tu oseras t’affirmer, t’affranchir de la culpabilité, et définir tes choix, tes aspirations, tes envies. 
 
Et l’amour ? Celui-là, on peut dire que tu l’attends. Tu as un peu peur qu’il ne vienne jamais. Mais crois, moi tu vas aimer. Tu vas tomber amoureuse, à en avoir mal au coeur, mal à la tête. Tu vas beaucoup douter de toi, t’emballer et pleurer. Encore… C’est pas grave. Ne te décourages pas. Un jour, tu rencontreras ce garçon qui va t’aimer follement, comme tu es. Il sera le premier à te faire sentir belle, intelligente, drôle, femme. Il te donnera des ailes, il te fera grandir et il te protégera de la vie pour finir ta transformation et pouvoir te lancer dans la vie « pour de vrai ». Tu croiras un temps que c’est le bon, ce sera la jeunesse et l’utopie qui parleront. Et un jour, tu auras besoin de t’en aller, tu auras besoin d’avancer et de vivre d’autres choses. N’aies pas peur. Tout ira bien.
 
Tu feras d’autres rencontres, parfois tu vas t’égarer, consacrer du temps, ton énergie et tes larmes à quelqu’un qui ne te correspondra pas. Fais moi plaisir, ne restes pas par peur de la solitude, n’espères pas indéfiniment et crois en toi suffisamment pour refuser certaines choses et partir la tête haute. Et puis… Et puis un jour, tu feras encore une rencontre. Tout prendra sens. Je ne t’en dis pas plus, je ne sais pas tout non plus, il faudrait demander au nous de 35 ans. 
 
Tu ne sais pas trop où tu vas, tu es un peu perdue, il parait que c’est normal à cet âge là. Tu as envie de faire ce métier mais finalement, tu changeras de plan, un peu par la force des choses, il faut bien le dire. Même si les trois prochaines années ne seront pas de tout repos, ne te décourages pas. Et ouvres ton champs des possibles. Ton éducation, ton entourage, ta famille, ton lycée, tout ça te place dans un schéma dont tu n’envisages pas de sortir. Tu ne voies que leur voie « royale » et pourtant tu as d’autres choix. Tu ne te connais pas encore vraiment mais saches que tu as de nombreuses compétences. Quoi qu’il en soit, tu vas faire de belles études, que tu vas réussir sans trop d’effort. Tu auras quelques regrets de ne pas avoir travaillé plus dur, juste pour certaines petites satisfactions. Mais tu verras que ça ne t’empêcheras pas de trouver un emploi, d’être compétente et reconnue (spoiler : à l’heure où je te parle, on peut dire qu’on a jamais connu le chômage. Pourvu que ça dure !).
 
On ne va pas se mentir, tu vas faire des erreurs. Pas de grosses conneries, parce que tu es depuis toujours et pour encore longtemps cette gentille fille raisonnable, bien élevée et pas trop audacieuse. Tu vas rester dans le droit chemin mais tu te diras parfois que tu aurais du réfléchir à deux fois. Tu vas t’attacher aux mauvaises personnes, être blessée et l’exprimer de la mauvaise façon. Ca va parfois te causer du tort, tu regretteras, tu t’en voudras, tu te sentiras honteuse. Pourtant ce n’est pas grand chose. Ou si, c’est la preuve que tu es quelqu’un de bien.
 
lettre enfant adulte rassurer croire avenir bonheur futur
 
Au final, tu dois avoir l’impression que je ne te vends pas vraiment le truc et qu’on n’a pas vraiment une vie de rêve. Et pourtant… Ne regrette rien, n’aie pas peur. Avances dans la vie, fais toi confiance, tout ira bien. Tu vas finir par retomber sur tes pieds et quand tu me rejoindras pour faire le bilan, on pourra se dire qu’on s’en est pas si mal sortie jusque là. Que même si tout n’a pas été parfait, on ne droit rien regretter. Parce que malgré tout, malgré les épreuves, les larmes, les coups durs, on a su rester nous. Entière. Authentique. Parce qu’on va finir par trouver notre voie, par le rencontrer Lui et qu’on finira par s’apaiser.
Alors viens, je t’attends, j’ai les 10 prochaines années de notre vie à écrire, et je ne sais pas bien par où commencer… »
 
 
 

6 commentaires pour “Lettre à mes 15 ans

  1. Merci 🙂
    Et qui plus est je ne regrette rien parce que ce sont ces choix qui m'ont amenée là où j'en suis aujourd'hui. Ca pourrait être mieux mais ça pourrait aussi être bien pire !

  2. Jolie lettre! 🙂 Tu dis "si j'avais su", oui mais justement on ne sait pas, et ce sont tous ces choix qui contribuent à notre construction, qui nous font avancer, donc comme tu dis "ne regrette rien", c'est en ayant vécu ça qu'on ne refera pas l'erreur de faire ces mauvais choix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *